Tout art est mondial. Tintin et les personnages de son univers, le sont aussi. Longtemps considérée comme une puérilité sans intérêt, la Bande Dessinée a fini par imposer ses marques et marquer toutes les générations de son empreinte. Présente aujourd’hui dans toutes les bibliothèques et ayant au moins attiré une fois la vue de toute personne vivante, cet art mérite que l’on s’intéresse à lui. Lumière sur la Bande Dessinée !

Lire la suite de

Il est impossible de parler de l’art sans évoquer la Renaissance. C’est une période florissante à laquelle l’on doit la plupart  des plus grands génies artistiques que le monde ait connus. Ces hommes d’art ont donné à l’humanité des œuvres remarquables. Leurs créations  continuent de charmer nombre de personnes malgré le temps et l’art qui ont évolué. Découvrez dans cet article, 5 emblématiques œuvres de l’époque.

La Joconde

La Joconde, encore appelé Mona Lisa, est sans doute l’œuvre artistique la plus célèbre au monde. Peinture à l’huile sur panneau de bois, elle a été réalisée par l’artiste italien Léonard de Vinci, entre 1503 et 1519. L’œuvre représente une femme, avec un sourire en coin, qui regarde celui qui la regarde. Elle est représentée sur fond d’un paysage montagneux. L’on s’accorde à dire que c’est le portrait de del Giocondo, épouse du riche Francesco del Giocondo. Celui-ci était le commanditaire de l’œuvre. La Joconde a suscité l’admiration de plusieurs artistes, notamment ceux du Romantisme. Œuvre emblématique par sa grande qualité artistique, elle est conservée au Musée du Louvre.

La Madone Sixtine

La Madone Sixtine est une des œuvres principales de Raphaël. C’est une œuvre religieuse réalisée entre 1513 et 1514. Elle est très appréciée et étudiée par des poètes et philosophes. Elle  aurait été inspirée par deux enfants qui « regardent avec nostalgie dans la fenêtre de la boutique d’un boulanger ». La Madone Sixtine représente, au centre, la vierge qui s’élève portant son enfant dans ses bras. À gauche, en contrebas, Saint Sixte a le regard levé vers la vierge. À gauche, Sainte Barbe agenouillée, le regard baissé vers deux chérubins aux regards espiègles. Ces deux chérubins ont fait de ce tableau, une œuvre célèbre. D’après Gustav Kobé, aucun chérubin n’est « aussi célèbre que les deux qui se penchent sur l’autel au bas de l’image ».

La voûte de la chapelle Sixtine

Dur de parler des œuvres emblématiques de tous les temps sans mentionner la fresque de la voûte de la chapelle Sixtine. C’est un chef-d’œuvre de la Renaissance qui orne entièrement la voûte de la chapelle. Cette œuvre de Michel-Ange est basée sur une architecture en trompe l’œil. Elle représente les scènes de la Bible en général : la création, la chute, la tentative du rachat assurée par les prophètes et les sibylles jusqu’à l’avènement du Christ… Œuvre d’une valeur inestimable, cette fresque est un véritable phare pour l’art. Elle a inspiré et inspire encore de nombreux artistes et écrivains.

La Cène

La Cène est une fresque murale à la détrempe réalisée par Léonard de Vinci. Peinte entre 1495 et 1498, l’œuvre est une commande du duc de Milan, Ludovico Sforza. Elle est la représentation de la scène biblique décrite dans l’évangile de Jean, au chapitre 13, verset 21. L’œuvre illustre la confusion et la réaction de chacun des apôtres après la déclaration du Christ : « En vérité, je vous le dis, l’un de vous me livrera ». Par la théorie des motti dell‘anima (les mouvements de l’âme), le peintre a exprimé les pensées de chaque apôtre à travers ses mouvements. C’est un chef-d’œuvre admiré et repris par de nombreux artistes. Mais, l’original se démarque toujours.

La Pietà

Autre célèbre œuvre de Michel-Ange, La Pietà est une statue en marbre sculptée entre 1498 et 1499. Remarquable œuvre de tous les temps, elle représente la Vierge Marie. Douloureuse, celle-ci tient le corps du Christ sur ses genoux après qu’il ait été descendu de la Croix. Vasari déclare à la vue de l’œuvre : « Comment main d’artisan a-t-elle pu si divinement accomplir, en si peu de temps, une œuvre aussi admirable ? Cela relève du miracle : qu’un rocher informe ait atteint une perfection telle que la nature ne la modèle que si rarement dans la chair ». Cette déclaration témoigne de tout ce que l’œuvre a de sublime. Un temps mutilé, l’œuvre repose actuellement derrière une vitre blindée au Vatican.